jeudi 25 mai 2017

APB : après le 31 mai

Message de Mr le Proviseur Jean-François COUCHARD du 25  mai 2017
Subject: APB : après le 31 mai
Mesdames, Messieurs,
Vous trouverez-ci-dessous une information qui confirmera et/ou complètera les informations que vous avez reçues concernant la phase suivante des vœux APB. Les fédérations de parents d’élèves sont co-destinataires de ce mail qu’elles peuvent transmettre à tous les parents.
Bonne réception.

Pour l’équipe de direction,
Jean-François COUCHARD-DEVELOTTE
Proviseur
Lycée Pilote Innovant International




 

 

APB (4) : la phase cruciale des réponses aux candidatures exprimées par les élèves de terminale (après le 31 mai)

Bruno Magliulo

Formateur/conférencier/auteur Orientation scolaire et professionnelle

Cet article est le quatrième (et avant dernier) d'une série que nous consacrons au portail télématique APB ("admission post bac") qui, en France, régit les candidatures des plus de 750000 élèves des diverses classes terminales, désireux de s'inscrire en première année de l'enseignement supérieur, mais aussi les élèves venant des établissements scolaires secondaires étrangers, ayant fait le choix de faire leurs études supérieures en France. Phase après phase, depuis décembre 2016, nous décortiquons les caractéristiques du portail APB, les enjeux et erreurs à éviter ... Nous l'avons précédemment fait par trois articles postés les 1er décembre 2016, 17 janvier 2017 et 14 mars 2017.
Ce quatrième volet concerne la phase d'admission, durant laquelle les divers établissements demandés par les lycéens répondent aux candidats, et l'obligation qu'ont ces derniers de se positionner par rapport à la proposition reçue.
Comment cela se présente-t-il ? Selon quel calendrier ? Quelles sont les diverses propositions d'admission que les candidats peuvent recevoir ? Quelle(s) réponse(s) ces derniers peuvent-ils exprimer et comment doivent-ils le faire ? Quelles sont les erreurs à éviter ?

  1. Une phase découpée en trois étapes successives :
Le 31 mai prochain s'achèvera la phase durant laquelle les candidats à l'entrée en première année de l'enseignement supérieur français peuvent encore modifier le classement de leurs vœux. Rappelons que ce classement est primordial puisque le logiciel d 'APB est programmé pour commencer par examiner le premier vœu. Si la réponse de la formation demandée en premier vœu est positive, cela devient obligatoirement une décision d' orientation, la suite des vœux s'effaçant automatiquement.
Durant la semaine allant du 1er au 7 juin, les élèves (et parents) pourront consulter (et imprimer s'ils le désirent) les "fiches pédagogiques" (une par candidature exprimée), sur lesquelles figurent les avis des professeurs et du chef d'établissement par rapport à chacun des vœux exprimés.
C'est le jeudi 8 juin à 14 heures que seront communiquées les réponses sous forme d'une proposition d 'admission. Cela s'étalera jusqu'au mardi 13 juin à 14 heures. Cette proposition d'admission faite, les candidats auront jusqu'au mardi 13 juin à 14 heures pour faire connaitre leur réponse (nous verrons plus loin ce que vous pouvez répondre). Sachez qu'en 2016, 83% des élèves de terminale avaient reçu une proposition d'admission lors de cette première étape.
Pour celles et ceux qui n'auront pas reçu de proposition à l'occasion de cette première étape, il y en aura une seconde qui ira du lundi 26 juin à 14 heures au samedi 1er juillet à 14 heures. Les candidats auront jusqu'au samedi 1er juillet à 14 heures pour faire connaître leur réponse à cette proposition. En 2016, 90% des candidats avaient reçu une proposition lors des étapes un ou deux.
Enfin, pour ceux qui n'auront toujours pas reçu de proposition à ce moment, il y aura une troisième et dernière étape qui ira du vendredi 14 juillet à 14 heures au mercredi 19 juillet à 14 heures. Ceux-là auront jusqu'au mercredi 19 juillet à 14 heures pour faire parvenir leur réponse à la proposition qui leur aura été faite. En 2016, au terme de ces trois étapes d'envoi des propositions d'admission, 62328 candidats (sur un total de 762000, soit 8%) n'avaient reçu aucune proposition. Ils ont donc été invité à se connecter pour la procédure complémentaire sur laquelle nous reviendrons lors d'un article ultérieur.

2. La réponse des établissements recruteurs prend la forme d'une proposition d'admission, et une seule :
Nombreux sont ceux qui croient qu'ils recevront une réponse pour chacune des candidatures qu'ils ont exprimé, et qu'ils n'auront ensuite qu'à choisir parmi les réponses positives. En réalité, les choses ne se passent pas comme cela : les candidats à une ou des formations labellisées "APB" ne recevront qu'une seule proposition d'admission ferme. Prenons un exemple !
Jérémy, élève de terminale ES d'un lycée de Bordeaux a validé la liste de vœux suivante :
  • Vœu 1 : classe préparatoire ECE lycée Sainte Marie Grand Lebrun Bordeaux
  • Vœu 2 : classe préparatoire ECE lycée Montaigne Bordeaux
  • Vœu 3 : classe préparatoire ECE lycée Pierre de Fermat Toulouse
  • Vœu 4 : classe préparatoire ECE lycée Aliénor d'Aquitaine Poitiers
  • Vœu 5 : IUT de Bordeaux section techniques de commercialisation
  • Vœu 6 : IUT de Toulouse section techniques de commercialisation
  • Vœu 7 : IUT d'Angoulême section techniques de commercialisation
  • Vœu 8 : licence de langues étrangères appliquées université de Bordeaux/Montaigne
Le 8 juin 2016, il a reçu les réponses suivantes :
  • Vœu 1 : Non admis
  • Vœu 2 : Non admis
  • Vœu 3 : Non admis
  • Vœu 4 : ADMIS
Le principe est donc clair : on procède par élimination descendante, commençant par le vœu classé en premier rang ("admis" ou "non admis" ?), puis en second rang si le premier répond "non admis", puis en troisième rang si les deux premiers répondent "non admis" ... et ainsi de suite, jusqu'au voeu pour lequel le candidat obtient une réponse favorable ("admis"). Il lui est alors proposé d'intégrer la formation correspondante (la CPGE ECE du lycée Aliénor d'Aquitaine de Poitiers dans notre exemple). Ajoutons que Jérémy ne saura jamais si les formations sélectives classées de 5 à 7 l'auraient admis puisque tous les vœux classés au delà du rang 4 sont effacés automatiquement. Ainsi, chaque candidat reçoit une proposition d'admission et une seule !

3. La gestion des listes d'attente :
Cas particulier, mais assez fréquent : celui des formations sélectives qui dressent une liste d'attente (parfois appelée "liste complémentaire"), s'ajoutant à une "liste principale". Prenons l'exemple d'un IUT spécialité "génie biologique" qui offrirait 100 places. On va d'abord faire savoir à cent candidats qu'ils sont admis : c'est la liste principale. Ceux-là auront jusqu'au 13 juin 2017 pour dire s'ils acceptent cette proposition. Ce sera le cas de beaucoup, mais certains pourraient être amené à renoncer à cette proposition pour des motifs divers : préférence pour une formation "hors APB" dans laquelle l'élève est également admis, choix de partir faire ses études supérieures à l'étranger, décision de vivre une année sabbatique ou tout autre motif conduisant à renoncer à la proposition d'admission faite sur APB. Ces élèves seront donc "démissionnaires" et libèreront un plus ou moins grand nombre de places qui seront pourvues par d'autres, placés en liste d'attente et avisés de cela.
Ces derniers recevront donc deux propositions (et seront les seuls dans ce cas) : une première qui les informe qu'ils sont sur "liste d'attente", une seconde (correspondant à un vœu moins bien placé) qu'ils sont "admis". C'est logique car il n'est pas certain que la réponse "liste d'attente" se transformera ensuite en proposition d'admission. Ajoutez que l'attente sera d'autant plus inconfortable que les candidats placés sur liste d'attente ne savent pas à quel rang ils sont classés. Nous verrons dans la partie suivante quelles réponses peuvent être exprimées par les candidats lorsqu'ils sont dans une telle situation.

4. Les réponses que peuvent exprimer les candidats :
Ayant reçu une proposition d'admission et une seule, les candidats ont le choix entre quatre réponses :
  • Oui (définitif) : C'est la réponse exprimée par celles et ceux qui décident d'accepter la proposition qui leur est faite. Attention : ce choix est définitif en ce qui concerne les formations concernées par le portail APB. Cette réponse exprimée, ils vous restera à vous livrer aux formalités d'inscriptions administratives et pédagogiques, conformément aux indications qui vous seront alors communiquées. Respectez bien les consignes car en cas d'oubli ou de dépassement de date limite, votre place pourrait être attribuée à un(e) autre candidat(e).
  • Oui mais : C'est la réponse de ceux qui sont en attente d'une autre réponse parce que placés sur une liste d'attente correspondant à un vœu mieux classé. Cette réponse peut se traduire par "je prend si je n'ai pas mieux". Ces candidats disposent donc du droit d'attendre une clarification concernant leur position sur liste d'attente, à la condition toutefois d'avoir répondu "oui (ferme)" pour la dite liste d'attente. C'est donc une sorte de sécurité puisque cela revient à garantir à un candidat que si la formation pour laquelle il est en liste d'attente ne retient finalement pas sa candidature, il aura au moins celle ayant répondu "admis".
  • Non mais : En fin de compte, bien que vous l'ayez demandée, la formation qui vous fait une proposition d'admission ne vous convient vraiment pas. Vous avez le droit de la refuser en répondant "non mais". Cela peut se comprendre si c'est parce que vous êtes admis dans une formation "hors APB" qui a votre préférence. Si ce n'est pas le cas, vous prenez un gros risque car : 1) Si vous êtes sur liste d'attente, rien ne vous garantit que vous serez admis dans la  formation correspondante ; 2) Et si vous espérez une réponse positive d'une formation "hors APB" qui tarde à venir, vous n'avez pas plus de garantie. Nous ne pouvons donc que vous inviter à bien réfléchir avant d'exprimer une telle réponse. Et si, malgré cet avertissement, vous refusez la formation ainsi proposée, sachez que ce qui vous attend c'est le recours à la procédure complémentaire que nous présenterons dans un prochain article, vers la fin juin/début juillet.
  • Démission générale : Vous renoncez non seulement à la proposition d'admission qui vous est faite, mais aussi à tous vos autres vœux. Une telle réponse n'a de sens que dans deux cas : 1) Vous avez été admis dans une formation "hors APB" qui a votre préférence; 2) Vous renoncez (pour le moment ou définitivement) aux études supérieures et optez pour une année sabbatique ou la vie professionnelle.

5. Que faire dans le cas où on est sans aucune proposition d'admission à l'issue de la dernière étape de la phase des réponses ?
La succession des trois étapes de la phase d'admission s'étale jusqu'au 19 juillet. A cette date, certains candidats n'ont toujours pas d'affectation : c'était le cas de près de 8% d'entre eux en 2016. C'est beaucoup ! Pour autant, les personnes qui sont dans ce cas ne doivent pas désespérer outre mesure car diverses possibilités demeurent :
1) La procédure complémentaire d'APB (nous y reviendrons dans un article qui sera mis en ligne fin juin) qui court jusqu'au 20 août 2017
2) Des places peuvent encore être disponibles dans des établissements "hors APB" n'ayant pas fait le plein (n'hésitez pas à faire du "porte à porte")
3) Et si rien de tout cela n'aboutit, vous pourrez bénéficier de dispositifs académiques organisés fin août/courant septembre, visant à gérer les derniers cas n'ayant toujours pas trouvé de place dans l'enseignement supérieur
Et surtout, il faut prendre garde à ne pas commettre la très grosse erreur qui consisterait à partir en vacances en oubliant de procéder aux formalités d'inscription concernant la formation à laquelle on est admis. Trop de lycéens se mettent chaque année dans une telle situation (plus de 10000 en 2016 !), et découvrent à leur retour fin août ou courant septembre, qu'ils ont été rayés des listes des admis, le plus souvent au profit d'un(e) autre candidat(e) placé(e) en liste d'attente. On ne le dira jamais assez : le fait d'avoir reçu une proposition d'admission et d'avoir répondu "oui (ferme)" sur APB, n'équivaut en rien à une inscription !
Rendez-vous fin juin/début juillet pour un cinquième article consacré à la plateforme APB. Il sera consacré à la dernière étape : la phase complémentaire.

Bruno MAGLIULO
Inspecteur d'académie honoraire
Auteur, dans la collection L'Etudiant, de "Pour quelles études êtes-vous fait ?"

vendredi 17 mars 2017

JOURNEE PORTES OUVERTES SAMEDI 18 MARS 2017 DE 09H00 A 16H00

Samedi 18 mars 2017, les parents de la FCPE du LP2I assureront une permanence dans le hall d'accueil du lycée. N'hésitez pas à venir nous rencontrer, poser des questions et discuter avec nous des particularités du lycée. Nous vous donnerons notre vision de parents d'élèves étudiants au LP2I.
Si vous avez des questions après la JPO, écrivez la sur notre BLOG en commentaires et nous vous répondrons.

La FCPE au LP2I

Programme de la JPO

Le conseil local FCPE du LP2I

mardi 21 février 2017

LES PROBLEMES DE CHAUFFAGE AU LP2I


LA FCPE ÉCRIT A MR ROUSSET PRÉSIDENT DE LA RÉGION NOUVELLE AQUITAINE:
Durant le mois de janvier, nous venons de subir une vague de froid que nous n'avions pas connue depuis quelques années. Cette vague de froid a mis en évidence de graves dysfonctionnements  du chauffage dans le lycée, notamment à l'internat et surtout au réfectoire. De nombreux parents d'élèves nous ont contactés pour se plaindre des températures trop basses dans l'internat des garçons et au réfectoire. Nous avons signalé ces problèmes à l'administration du lycée lors du conseil d'administration du mardi 31 janvier 2017.Et le 6 février 2017 nous avons écrit à Mr ROUSSET pour lui faire part des problèmes et lui demander de les régler.

Courrier du 06-02-2017 à Mr ROUSSET 

LA RÉGION NOUVELLE AQUITAINE NOUS REPOND:
Suite à notre courrier du 6 février, voici le courrier de réponse que nous avons reçu de la Région Nouvelle Aquitaine, reçu le 21 février 2017.

Réponse de la Région du 20-02-2017 

Courrier de la Région au Futuroscope du 20 février 2017 
 

mardi 14 février 2017

CONSULTATION POUR L'ELABORATION DU PROJET ACADEMIQUE 2017-2021

Mail de Madame la Rectrice, transféré aux fédérations de parents par Monsieur le Proviseur, 

Mesdames, Messieurs les directeurs d'école, S/c de Mesdames, Messieurs les IEN du 1er degré, Mesdames, Messieurs les principaux de collège, Mesdames, Messieurs les proviseurs de lycée, S/c de Messieurs les Inspecteurs d'académie - Directeurs académiques des services de l'éducation nationale

Le projet académique 2013-2017 de l'académie de Poitiers s'achèvera en juillet prochain.

Dans la perspective de la préparation du futur projet, j'ai souhaité lancer une large consultation, en ligne aussi bien sur l'intranet académique que sur le site internet.

http://www.ac-poitiers.fr/cid112912/consultation-pour-l-elaboration-du-projet-academique-2017-2021.html

Ouverte aux personnels de l'éducation nationale, aux parents d'élèves et aux partenaires de l'école, elle a pour objectif d'associer chacun à la réflexion pour nourrir le projet 2017-2021.

Afin d'informer le plus largement le public concerné, vous trouverez ci-joint l'affichette (A4) sur la consultation, que je vous remercie d'afficher dans l'école ou l'établissement.


https://drive.google.com/open?id=0B9WGZ8-EuNlzS2ExOGk0YXF6Qm8

Je sais pouvoir compter sur vous pour relayer cette information et vous en remercie vivement.

Anne Bisangi-Faure
Rectrice de l'académie de Poitiers
Chancelière des universités

mercredi 28 décembre 2016

BILAN DU REMBOURSEMENT DES 210 € PAR LA NOUVELLE-AQUITAINE

Bilan de la rentrée 2016 sur les achats d'outils numériques:
      Ce bilan est présenté par Mr Barrault (Directeur Adjoint Éducation site de Poitiers) pour la région Nouvelle Aquitaine, lors du Comité de pilotage du projet "Living Cloud" du jeudi 24 novembre 2016.

Année 2015/2016: Les familles achètent leur outil numérique personnel et elles envoient la demande de remboursement accompagnée de la facture à la région "Poitou-Charentes". La région rembourse les familles jusqu'à 210 € maximum. Pour l'envoi des dossiers début juillet, les familles ont été remboursées fin août. Le cahier des charges avait été donné aux familles, avec le concours et la proposition de la FCPE. L'opération s'est bien déroulée, et il n'y a eu aucun rejet de dossier.

Année 2016/2017: Cette année même procédure mais le cahier des charges donné au Conseil régional était différent de celui délivré aux familles au moment de l'inscription. Il y a donc eu, dans un premier temps, 18 dossiers refusés pour les motifs suivants:
  • Date d'achat préalable aux entretiens de recrutement ( 1 ordinateur acheté au mois d'avril )
  • Autres dates d'achat  avant le 1er juillet noté sur les formulaire ( fin juin )
  • 8 ordinateurs non conforme au cahier des charges détenu par la région "Nouvelle Aquitaine" ( ordinateurs ou tablette Apple )
Les familles concernées par ces refus ainsi que la FCPE du LP2I ont contesté ces décisions arbitraires et non fondées, auprès de Mr Barrault et du Conseil régional. Suite à ces réclamations de la part des familles et de la FCPE, la FCPE a réitéré en séance sa demande de révision des dossiers refusés. Mr Barrault s'est engagé en séance à réétudier les dossiers refusés et à informer les familles concernées de la nouvelle décision les concernant.

Année 2017/2018: La région "Nouvelle Aquitaine" souhaite aligner les aides pour les élèves de 2de du LP2I sur les autres lycées de la région (soit 70 € d'aide plus 80€ pour les familles titulaires de l'Allocation de Rentrée Scolaire). Le maintien de l'aide de 210 € pour tous, spécifique au LP2I, est fortement remis en question par les élus de la nouvelle région. Quelle position doit défendre la FCPE du LP2I face à Bordeaux?
  • Continuer à défendre le système actuel (remboursement de 210 € pour tous sur présentation de facture), système qui ne convient pas aux élus de Bordeaux?
  • Faire des propositions aux élus pour un système de remboursement progressif en fonction des revenus des familles?
Il est important pour la FCPE que le numérique ne soit pas être une cause de fracture sociale dans le lycée. Nous nous attacherons à défendre le principe suivant: Aucun élève ne doit renoncer à postuler au LP2I parce que ses moyens financiers ne lui permettent pas d'acheter un outil numérique digne de ce nom.

vendredi 7 octobre 2016

RESULTATS DES ELECTIONS DU 7 OCTOBRE 2016

La FCPE du LPII remporte ces élections avec plus de 82% des suffrages.
Le conseil local FCPE se félicite de ce résultat et tient à remercier tous les parents qui lui ont fait confiance en votant FCPE.

Voici le résultat des élections du 7 octobre 2016 au LP2I:
  • Inscrits:                                  1041
  • Votants:                                  355
  • Taux de participation:           34,10 %
  • Blancs ou nuls:                           0
  • Suffrages exprimés:                 355
  • FCPE:                                      292        soit  82,25 %
  • PEEP:                                        63        soit  17,75 % 
La FCPE maintien ses 4 sièges sur 5, obtenus en 2015, au Conseil d'Administration du Lycée.
Vos nouveaux délégués au Conseil d'Administration sont:

Titulaires:
  • MAUGIS Jean-Yves                CHAUVIGNY                                (1-S4)
  • BALAWENDER Pascale           BERUGES                                   (1-S2)
  • PALAU Frédéric                       LA CHAPELLE VIVIER                 (T-ES/L)
  • CASANOVA Géraldine             CHAUVIGNY                                (2-C)
Suppléants:

  • DUCHANGE Géraldine              MIGNE AUXANCES                     (T-S1)
  • CAMELEYRE Isabelle               POITIERS                                    (T-S1)         
  • ELASETO Natahalie                   POITIERS                                    (2-F)
  • SAUX Sarah                                CROUTELLE                               (2-F)

mardi 27 septembre 2016

ELECTIONS DE REPRESENTATIVITE DU VENDREDI 7 OCTOBRE 2016

Vendredi 7 octobre 2016, vous allez voter pour désigner vos "représentants de parents d'élèves" dans les instances représentatives du lycée. Pour défendre vos intérêts au Conseil d'Administration la FCPE a besoin de votre soutien; alors:

Vendredi 7 octobre votez pour la liste FCPE


La FCPE présente une liste de personnes à votre écoute, motivées et actives:

MAUGIS Jean-Yves                       CHAUVIGNY                                 (1-S4)
BALAWENDER Pascale                BERUGES                                    (1-S2)
PALAU Frédéric                             LA CHAPELLE VIVIER                (T-ES/L)
CASANOVA Géraldine                   CHAUVIGNY                                (2-C) 
DUCHANGE Géraldine                  MIGNE AUXANCES                     (T-S1)
CAMELEYRE Isabelle                    POITIERS                                     (T-S1)
ELASETO Nathalie                         POITIERS                                     (2-A)
SAUX Sarah                                    CROUTELLE                                (2-F)
FLOQUET Espérenza                    LHOMMAIZE                                 (1-S3) 
BRISSONNEAU Sophie                 BONNEUIL MATOURS                 (1-ES1)

NOS ACTIONS ET NOS PROJETS

LE PROJET NUMERIQUE "LIVING CLOUD":
A notre demande, depuis avril 2015, nous participons au comité de pilotage du projet numérique du lycée. Au sein de ce comité la FCPE a demandé et obtenu: - le maintien à la rentrée 2016 du remboursement de 210 €, par la Nouvelle Aquitaine, pour l'achat de l'outil numérique en seconde, - l'élaboration d'un cahier des charges précis, par le lycée, avec quelques références afin d'aider les familles dans le choix d'un outil adapté au besoin. Le choix s’est porté sur l’achat d’un PC, plus robuste à l'utilisation quotidienne  et plus pratique qu’une tablette. L'expérience de 3 ans avec des tablettes a montré les limites de cet outil pour une utilisation au LP2I: pannes, fragilité, lenteurs, etc...
LA CREATION D'UN BLOG "http://fcpelpii86.blogspot.fr/": 
Sur ce BLOG la FCPE met à votre disposition différentes informations utiles sur: la vie au lycée - les conseils de classe - les contacts utiles - le projet numérique - l'agenda pour les parents. Nous traitons également des problèmes tels que les transports ou les difficultés dans le parcours scolaires ou autour du lycée. A vous de nous faire des suggestions pour améliorer ce BLOG. 
LA PARTICIPATION AUX DIFFERENTES INSTANCES DU LYCEE: 
La FCPE participe aux différentes instances du lycée, en 2016 la FCPE avait: 4 élus sur 5 au Conseil d'Administration, 1 représentant par commission. Le nombre d'élus FCPE au CA dépend de votre vote le vendredi 7 octobre 2016. 
LA PARTICIPATION AUX CONSEILS DE CLASSE: 
Même si au LP2I il n'y a que 2 conseils de classe dans l'année, la présence de parents délégués est indispensable au bon déroulement de ceux-ci. Pour que chaque classe ait son délégué de parents: rejoignez-nous. 
LA DISPARITION DU POITOU-CHARENTES AU 01/01/2016 : 
Au 1er janvier notre région a été absorbée par la Nouvelle Aquitaine qui dès la première année a décidé la suppression des: tickets sport et culture, chèques livres pour les 1ère et Term, subventions à la mobilité européenne pour les élèves de 2de. Les enjeux en 2017 sont importants car le projet numérique du LP2I "living cloud" (PC, manuels numériques, etc.) financé par l'ex région Poitou-Charentes est menacé par  la Nouvelle Aquitaine. Qu’en sera-t-il également du "I" d'International de notre lycée, alors que le budget voyage alloué par la Région a diminué passant de 45000e à 5000€ ?  Afin de nous faire entendre par le biais des instances départementales et régionales FCPE auprès de la nouvelle région et poursuivre nos projets au sein du LP2I, votez FCPE